L’intuition, le pas décisif vers la Confiance fondamentale

Exercices ludiques pour développer ton intuition

Il me paraît essentiel d’écrire cet article pour te permettre d’accéder de façon sûre à cet « outil » indispensable et merveilleux qui t’inspirera et te guidera à tout instant de façon précise et appropriée dans tous les domaines de ta vie et te permettra de découvrir le trésor de tes ressources intérieures.
Car l’intuition, on en entend beaucoup parler mais il se dit à son sujet tout et souvent n’importe quoi.

La connexion à ton intuition est le pas décisif vers la véritable confiance en toi, vers la Confiance fondamentale, et les nombreux bénéfices induits. Une fois réalisée, elle est acquise et tu prendras grand plaisir à l’utiliser : cela devient une seconde nature.

Ton intuition c’est la guidance intérieure qui provient de ton être profond, lequel a une connaissance-sagesse infiniment plus vaste, globale mais aussi subtile que tes facultés rationnelles.
L’intuition t’indique toujours le meilleur chemin, la meilleure option. La suivre t’épargnera beaucoup de confusions, de doutes, de tracas, de souffrances.

L’intuition est indissociable du moment présent et s’exprime sur l’instant ; elle te guide pas à pas. Elle est reliée à ton ressenti et non pas à ta pensée. La question principale à te poser pour te relier à ton intuition est : « Comment je le sens ? ».

Conditions propices à la connexion à ton intuition

Pour entendre la voix de ton intuition, il faut simplement être à son écoute et savoir la dissocier du bavardage mental (c’est là le point crucial). Il faut donc par des moyens simples discipliner, canaliser ton mental, apaiser le flot de tes pensées pour donner l’espace nécessaire à l’écoute et l’accueil de tes ressentis. Quelques clés pour bien débuter :

  • Le silence pour pouvoir être à l’écoute de ton corps, de ton monde intérieur
  • Rester au contact de tes émotions, besoins, alertes : les accueillir, les reconnaître
  • Une respiration ample et tranquille pour être bien dans le moment présent
  • Un questionnement précis à l’instant d’un choix immédiat à faire
  • Ou des questions ouvertes qui ouvrent l’esprit et développent les potentiels

Comment reconnaître la voix de  ton intuition ?

A l’instant où tu as un choix immédiat à faire, demande-toi selon le cas :
Comment je le sens ? Est-ce que ça me fait vibrer ou non ?
De quoi ai-je besoin/envie à ce moment précis ? Quelle direction prendre ?
J’y vais ou j’y vais pas ? Je dis oui ou non ?

A l’instant même où tu te poses ce genre de question, tu reçois aussitôt (si tu es attentif) une information fugace qui ne vient pas de ton mental. C’est comme une suggestion qui s’élève, ou une impression. Elle est simple, claire, souvent juste un mot, une image, jamais de phrase, jamais de formulation mentale.
Juste après généralement, la voix de ton mental s’empresse d’intervenir, de venir mettre le doute et d’argumenter en formulation mentale (et pourquoi pas ça ? est-ce bien sûr ?…).
Le jour où tu parviens à reconnaître de façon certaine la voix de ton intuition, à la distinguer des commentaires venant de ton mental, tu détiens une merveilleuse clé pour t’accompagner dans la vie. Tu gagnes en confiance et en sérénité car la réponse de ton intuition est toujours la meilleure pour toi dans l’instant, et la question de l’estime de soi ne se pose même plus.

Au début, la voix de l’intuition est rarement ressentie comme une certitude ; ça le devient le jour où tu sais clairement dissocier la voix de ton intuition des voix de ton mental. Pour un apprentissage rapide, exerce-toi autant que tu le peux : interroge et suis ton intuition, prends le risque d’agir selon ce qui te semble juste pour toi et vérifie après coup les résultats, tire-en les leçons. Même si tu te trompes quelquefois (surtout au début), plus tu l’utiliseras, plus tu affineras cet outil de perception essentiel qu’est ton ressenti, ton intuition. Ta confiance et ton assurance grandiront au fur et à mesure.

Quelques exercices ludiques et situations pour t’exercer :

Série n° 1 : amuse-toi à deviner

Avec ton téléphone mobile : à l’instant où tu reçois un SMS (ou un appel), amuse-toi à deviner qui est l’émetteur.
Quelqu’un sonne à la porte, amuse toi à deviner qui c’est.
Tu peux essayer autre chose : à la radio, dans les secondes entre 2 chansons, quelle chanson va être diffusée juste après ?

Réveil interne : si tu te réveilles au cœur de la nuit, amuse-toi à deviner l’heure qu’il est. Peu à peu, tu découvriras que tu te situes très bien dans le temps. L’étape suivante sera de programmer ton réveil interne : dis l’heure à laquelle tu veux te réveiller et  vérifie le résultat. Au début, entraîne toi sur des matins où tu ne prends pas trop de risques ou mets ton réveil à sonner 10 minutes plus tard (au cas où).
Tu verras que non seulement ton réveil interne est capable d’une grande précision mais qu’en plus, il n’interrompt pas brutalement un cycle de sommeil naturel ; il organise et optimise ton sommeil en fonction de ton impératif : génial, non ?

Série n° 2 : choix immédiat à faire 

Exemples de questions que tu es amené à te poser :
Qu’est-ce que je choisis entre les 2-3 options qui se présentent pour la soirée ? : soirée dansante ou soirée TV ?
Quelle réponse faire à la proposition que l’on me fait ? : je dis oui ou non ? j’y vais ou je n’y vais pas ?
Quelle direction dois-je prendre ? : à droite ou à gauche ?
De quoi ai-je besoin à ce moment précis ? : sieste ? promenade ? repas ?

Phrase clé : Comment je le sens ?
En te posant cette question, respire de façon ample et tranquille 1 ou plusieurs fois, ce qui permet un retour au moment présent, la connexion avec ton ressenti, l’actualisation de données qui te dépassent … Et ton intuition te répond.

Série n° 3 : questions ouvertes : mieux que Google

Pour canaliser ton mental et ouvrir ton esprit, conditions propices à entendre la voix de l’intuition, pose toi chaque jour beaucoup de questions ouvertes, sans chercher à obtenir les réponses.
Tu découvriras que grâce à ta faculté intuitive, tu as d’autres moyens d’accéder à l’information et au savoir que ceux que tu connais. Ça marche un peu comme Google sauf que tu te poses les questions mais tu n’as pas à chercher et trier les réponses ; celles-ci arriveront à toi de par tous moyens possibles (souvent surprenants) et plus ou moins rapidement. Super efficace et plus drôle !
Quelques moyens parmi les plus simples : une personne en parle, tu entends quelque chose là-dessus à la TV, tu tombes sur la page d’un livre qui t’apporte exactement la réponse, une situation incongrue t’interpelle, tes pas te dirigent vers l’endroit opportun…
Difficile d’imaginer tous les autres moyens : c’est souvent encore plus invraisemblable que cela ! Mais même si la réponse est souvent différée et arrive par des moyens de tous ordres, quand tu reçois l’info, tu fais immédiatement le lien avec ton questionnement et tu sais de façon certaine que c’est la réponse (on appelle cela la résonance).

Méditation, questions ouvertes, inspiration

La détente profonde du corps et du mental par la relaxation en silence crée les meilleures conditions pour te mettre à l’écoute de ton monde intérieur et de ses messages. Allongé au sol sur un tapis, détends-toi tranquillement au rythme de ta respiration, ton attention posée sur l’espace qui respire entre ta gorge et ton nombril. Grâce à l’immobilité du corps et au rythme tranquille de la respiration, ton mental s’apaise. Tu peux alors accéder à un état méditatif si tu laisses tes pensées passer comme des nuages. Super moment de détente-ressourcement. Et si soudain une question s’élève en toi, laisse ton esprit dans un état tranquille, réceptif à ce qui peut se présenter, et tu recevras peut être la réponse (sous forme d’un mot, d’une image, d’un sentiment, d’une inspiration). Ou tu la recevras à un autre moment, toujours à temps et au moment opportun.

Série n° 3 : organisation optimale et express

Organisation à l’avance :
Voici comment t’organiser de façon facile et optimale à l’aide de ton intuition :
Exemple : tu dois organiser ta journée de samedi prochain où notamment tu reçois des amis le soir (donc courses, ménage, préparations), tu dois aussi consacrer un moment à travailler tes cours, tu voudrais aller faire un peu de sport…
Une check-list aide à prendre en compte tous les éléments importants. Pour « la mise en musique », laisse faire ton intuition comme suit :
Imaginons que tu sois le lundi, pense : Comment vais-je organiser ma journée de samedi ? Là, stop. Respire au moins 1 à 3 fois de façon ample et tranquille en te disant Comment je le sens ?
La réponse, quelquefois partielle, vient plutôt sous forme de visualisation. Tu commences à entrevoir comment organiser tout cela. Tu peux poser une question plus précise, style quel menu ? Respire tranquillement, visualise, des idées viennent tranquillement.
L’organisation doit être réactualisée car plein de paramètres peuvent changer : l’état de ta forme, la météo, le trafic, les interactions des autres, les fermetures des magasins….
Donc, à chaque fois que tu repenses au samedi, vérifie en te connectant à ton intuition comment tu le sens et réajuste en fonction.

Organisation au fur et à mesure :
Pour une organisation plus simple au quotidien, ça marche pareil mais pas à pas.
A chaque fois que tu fatigues, que tu perds le fil de ta pensée ou que tu ne sais plus quoi faire d’abord, prends le temps d’1 à 3  « respirations – comment je le sens ? » et là, tu auras le message prioritaire sous forme d’image ou de mot : sors t’aérer, fais une pause, mange un peu, appelle ton ami, va faire tes courses (avant la fermeture)…
Cette organisation est la meilleure que je connaisse car elle tient compte à la fois de tes besoins essentiels, de tes impératifs du moment ou du jour, des autres et des conditions extérieures. Facile, ludique, souple, évolutive, efficace sans trop d’efforts.

Série n° 4 : GPS intégré : faire confiance à sa guidance intérieure

Tu arrives en scooter ou en voiture dans une ville ou un village que tu ne connais pas. Tu sais juste où tu veux arriver, par exemple la gare.
De là où tu es, tu te dis « la gare » et tu te fais confiance pour choisir les bonnes directions ; ça ne t’empêche pas de lire les panneaux mais si tu ne vois pas d’indications et que tu hésites, tu te répètes « la gare » et tu choisis la direction qui t’appelle.
Ça marche bien si tu te laisses guider par ton intuition : excellent exercice de confiance et de lâcher prise. A noter : ton intuition ne t’indiquera pas forcément le chemin le plus court, mais celui qui t’évitera bouchons et travaux ou qui te fera passer devant un endroit ou une boutique d’un grand intérêt pour toi (peut être en réponse à une question), ou te feras croiser une personne importante.
Un super entraînement qui peut aussi te donner d’autres idées d’application de ton intuition.

« Infos + » sur l’intuition

Quand tu suis ton intuition, tu ne sais pas toujours sur le moment pourquoi tu agis ainsi, les choses se passent généralement facilement (quelquefois de façon inattendue et surprenante) et les résultats sont intéressants, souvent même au-delà de tes espérances.
Bref de l’aventure palpitante et efficace dans ton quotidien !
Tu ressens de la joie et en plus, ça te donne une belle énergie !

En effet tu constateras que quand tu suis ton énergie intuitive, tu te sens « dans le courant de la vie ». Ta vie est fluide, plus aisée. Les choses se passent en douceur et avec facilité, quelquefois de façon miraculeuse, des opportunités se présentent et tu as le sentiment de te trouver au bon endroit au bon moment faisant l’action appropriée. Tu peux alors ressentir que tu es en harmonie avec les gens, les événements et la vie.

L’intuition, voix de notre sagesse intérieure, fait toujours en sorte de nous amener dans la direction où nous avons besoin d’aller pour notre développement et elle utilise tous les moyens possibles pour nous aider.
Tu auras des « signes » en feed back sur ton chemin : le « hasard » qui fait si bien les choses, les « clins d’œil » de la vie, tes actes manqués, les synchronicités, …
Les vrais « signes » sont ceux qui surviennent de façon improbable, ceux qui interpellent tant ils sont surprenants, et la résonance en nous se fait de façon instantanée.
Si tu fais « fausse route » (c’est-à-dire si tu agis à l’encontre de tes aspirations et ressentis profonds), ton être profond te le fera comprendre : obstacles, retards, tout devient difficile, plus d’énergie… tu n’es plus dans le « courant de la vie ». C’est un signe indicateur qu’il est urgent de t’arrêter, de te reconnecter à ton intuition pour revisiter les options possibles et laisser parler ton cœur qui t’indiquera la voix à suivre.

En conclusion, être relié à ton intuition rend ta vie plus simple, plus fluide, plus aisée, plus ludique. Ça te permet d’accéder à une compréhension holistique (globale) des choses et des situations, de développer ta créativité et tes potentiels, et une quantité d’autres bénéfices que je te laisse la joie de découvrir.
Elle est indispensable pour surfer la vie « free style » !

Bon vent sur l’océan de la Vie !

Article écrit par Corinne TUAL pour Surfe la Vie – © août 2013

Cet article a été publié dans Coups de pouce et taggé , , , . Sauvegardez ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.